Mercredi 12 et jeudi 13 avril 2017 à 20h17

PROGRAMME

INFORMATIONS  PRATIQUES

Recevez les annonces de concerts

Vous entendrez au gré de la soirée

'' Follow''

petite suite pour cloches de vaches de Chamonix

'' Le boulet rieur ''

pour flamboyant et cloches de temple chinoises en bois

'' El sueno del condor ''

pour grande sana diatonique

'' Tourne-lune''

pour berimbau suspendu, archet et pot de confiture

'' Rythmes fantômes ''

pour grand tambour sur cadre du Pakistan

'' Debussy ou la tour des cloches ''

pour un jeu de 9 Toupins transalpins

'' Le lac des grenouilles ''

pour boîte à musique, castagnettes et tambour sur cadre du Kérala

'' La poussière des siècles''

pour poterie du Niger

'' Battements d'ailes dans le brouillard''

pour coupoles en acier de Chamonix

'' Les flocons''

pour Kalimba d'Afrique du sud

'' Pinky Perk''

pour paire de cochons roses

Tarif unique 11€

Gratuit pour les enfants de moins de 15 ans

Règlement sur place

Chèque ou espèces uniquement

 

Réservation indispensable

par mail de préférence : resa@lacourroie.org

ou par téléphone : 04 90 32 11 41

 

Placement libre

Concert sans entracte, durée 1h environ

 

Soupe, desserts et boissons vous sont proposés

à partir de 19h15 et à l’issue du concert

Boissons : 1€

Soupe : 3€

Desserts : 2€

 

Joël Grare • percussions

Journal d'un percussionniste

Réserver

en cliquant ici

A lʼinstar de Rudyard Kipling avec ses “ histoires comme ça”, que je lisais en boucle enfant, jʼaime laisser conter mes percussions, glanées au fil de mes voyages et de mes rencontres. elles offrent au regard et à lʼouïe tout un monde qui me rappelle le pouvoir de fascination et dʼévocation des miniatures, quʼelles soient élisabéthaines, persanes ou mogholes. Disséminées sur la scène en stations, elles sont autant dʼinvitations à vous confier les secrets qui me lient à elles. Des histoires qui se passent de paroles, parfois même de mélodie et dʼharmonie. ici, on se raconte  “entre les notes”, un peu comme dans un monde parallèle, entre bruissements et cataclysmes.

Toutes les matières seront conviées, de lʼétat brut au raffinement extrême, des plus pauvres aux plus nobles. Le percussionniste se doit dʼêtre un alchimiste, dʼhonorer la main au travail, chère à Bachelard,  celle qui transformera la matière en sons sous vos yeux. Jeux de réminiscences, folklores imaginaires, musiques dʼhier et dʼaujourdʼhui. Chaque concert est une nouvelle page dans mon journal.

Et si on en écrivait une ensemble ?

Enfant du rock, batteur, il se passionne très tôt pour les cultures qui jalonnent la route de la soie. Sésames, qui lui ouvre les portes du royaume merveilleux des percussions. Il se constitue, au fil des ans et des voyages, un instumentarium fait de bois (tong-tong indonésien), de peaux (tambour japonais, daf), de métaux (gongs, cloches, cymbales), de végétaux (balais, sanza roseau), de minéraux (lithophone).

Tout un monde sonore, du bruissement aux cataclysmes, qui le pousse à créer le ‘’Clavicloche ‘’, un clavier chromatique de cloches de vache, rondes, en acier, de Chamonix, d’un registre de 4 octaves.

Il aime aussi voyager léger :  castagnettes, tambourins, haricots et autres idiophones qui titillent l’imaginaire, rangés dans un sac à malices aux dimensions des paniers Air France. Panoplie qui se conjugue à merveille avec la musique baroque, qu’il pratique avec Patricia Petibon,  Le Poème Harmonique, Amarillis, Holland Baroque, Concerto Köln.

Il est le complice de Jean-françois Zygel depuis 10 ans, en duo improvisé, pour des ciné-concerts (Nosferatu), rejoint par Didier Malherbe (Gong, Hadouk), pour un trio au nom évocateur : ‘’ Le tour du monde en 80 minutes’’.

D’un esprit curieux, il est toujours prêt pour de nouvelles rencontres mais affectionne aussi l’art du solo :

‘’Journal d’un percussionniste’’, épopée ‘’tutti-percussive’’ autobiographique

‘’Des pas sous la neige’’, récital de ‘’Clavicloche’’ où compositions, transcriptions et improvisations se relaient pour évoquer et célébrer la montagne, la neige, Noël, l’eau et ses polymorphoses.

Il signe la musique du film de Philippe Bérenger ‘’Cahier d’un retour au pays natal’’, tiré du poème éponyme d’Aimé Césaire.

En 2016, il a composé la musique de ‘’  L’ombre du manteau ‘’ , spectacle estival crée à l’Abbaye de Marmoutiers.

Son troisième cd sortira chez Alpha fin 2017.

Discographie sélective :

‘’Follow’’ : Joël Grare Alpha 504

‘’Paris-Istanbul-Shangaï’’ : Joël Grare Alpha 523

‘’Cahier d’un retour au pays natal ‘’ (dvd) les films du paradoxe

‘’Luis de Briceno’’ : Vincent Dumestre et Le Poème Harmonique Alpha

‘’Rosso’’ Patricia Petibon et Venice Baroque Orchestra Deutsche Grammophone

‘’El maestro Farinelli’’ Pablo Heras Casado et  Concerto Köln  Deutsche Grammophone