Mardi 9 et mercredi 10 janvier 2018 à 20h18

Le TRIO SR9 présente

Alors, on danse ? Concert à trois Marimbas

Gigues, Bourrées, Valses, Tangos... Et si le musicien se mettait à danser ?

Dans  ce  programme,  le  jeu  du  marimba  vient  révéler  le  caractère  spirituel, artistique  ou  festif  des  musiques  de  danses,  traversant ainsi  les  époques  de Lully à aujourd’hui ! Le  Trio  SR9  propose  un  programme  riche  de  transcriptions  et  de  créations originales  pour  trois  marimbas  où  se  côtoient  danses  de  cour  et  musiques folkloriques...

Alors, On danse ?

Trio SR9 • marimbas

Paul Changarnier

Nicolas Cousin

Alexandre Esperet

PROGRAMME

 

Antoine Forqueray (1672 - 1745)

Allemande - Suite pour Trois violes

Georg Friedrich Haendel (1685 - 1759)

Courante – Suite n°4 HWV 437

Domenico Scarlatti (1685 - 1757)

Gavotte – Sonate en Ré mineur K.64

François Couperin (1668 - 1733)

Bourrée - Les Nations "L'Impériale"

Jean-Philippe Rameau (1683 -1764)

Sarabande - Suite en La

Henry Purcell (1659 – 1695)

Menuet - Vingt pièces pour clavier n°13

Jean-Sébastien Bach (1685 - 1750)

Gigue - Suite Française n°5 BWV 816

Erik Satie (1866 - 1925)

Danses de Travers n°1

En y regardant à deux fois

Claude Debussy (1862 - 1918)

Tarentelle Styrienne L. 69

Béla Bartók (1881 - 1945)

Danse Roumaine n°1 Op.8a

Alexandre Borodine (1833 -1887)

Danses Polovtsiennes, Le Prince Igor

Erik Satie (1866 - 1925)

Danses de Travers n°2 - Passer

Manuel De Falla (1876 - 1946)

Danse Rituelle du feu, L’Amour Sorcier

François Tashdjian (1974)

Narnchygäer (Création)

Erik Satie (1866 - 1925)

Danses de Travers n°3 - Encore

INFOS PRATIQUES

 

Tarif unique 11€

Gratuit pour les enfants de moins de 15 ans

Règlement sur place (Attention, pas de CB !)

 

Réservation indispensable

par mail de préférence : resa@lacourroie.org

ou par téléphone : 04 90 32 11 41

 

Placement libre

Concert sans entracte, durée 1h15 environ

 

Soupe, desserts et boissons vous sont proposés

à partir de 19h15 et à l’issue du concert

Boissons : 1€

Soupe : 3€

Desserts : 2€

Le marimba

« Originaire d’Afrique du Sud-Est, le marimba, dont le nom vient des langues bantoues, fut observé par les voyageurs portugais dès le XVIe siècle. Après avoir été importé par les esclaves africains en Amérique du Sud, il se développa en Amérique centrale avant d’apparaître vers 1910, sous une forme moderne, dans les orchestres américains. En 1935, le virtuose Clair Omar Musser donna un concert mémorable au Carnegie Hall de New York, mais c’est principalement après la Deuxième Guerre mondiale que le marimba fut utilisé par les compositeurs occidentaux : Milhaud écrivit un Concerto pour marimba et vibraphone (1947) et Messiaen l’utilisa dans Chronochromie (1960).

Aujourd’hui, généralement fabriqué en bois de palissandre et joué avec quatre baguettes de laine à la densité graduée, il tient, avec ses ressources exceptionnelles d’harmonie, de timbres et de polyphonie, une place privilégiée dans la famille des claviers. La variété de ses modes de jeu (staccato, legato, attaques) permet de timbrer subtilement et de s’adapter facilement aux oeuvres qui n’ont pas été écrites spécifiquement pour lui. Instrument coloré et chantant, puissant et intime, à l’ambitus large, le marimba se prête à de nombreux climats, recueillis comme festifs. » Nicolas Dufetel

Paul Changarnier

Nicolas Cousin

Alexandre Esperet

Trio SR9

Né en 1987, Paul Changarnier se forme aux percussions en Normandie, à Saint Valéry en Caux avec Ronan Quélèn avant d’étudier au CNSMD de Lyon avec Jean Geoffroy et Henri-Charles Caget de 2009 à 2014.

Il est lauréat du Concours International de Percussion de Cannes 2010 et de la fondation Yamaha Music Europe 2013, mais surtout du Premier Prix, Prix du Public et Prix d’interprétation au Concours International du Luxembourg 2012 avec le Trio SR9.

Paul s’est produit dans des univers musicaux très variés : il a joué régulièrement avec l’Orchestre National de Lyon, L’Orchestre Français des Jeunes, l’European Camerata, Le Balcon…Mais aussi en tant que batteur avec Beluga Quintet, Christophe de Barallon.

Il mène actuellement plusieurs projets. Membre du Trio SR9 avec Nicolas Cousin et Alexandre Esperet depuis 2010 avec qui il crée les spectacles MACHINE(s) et CORPORELS. Membre de l’Ensemble TaCTuS depuis mai 2011, formation orientée vers la création pluridisciplinaire. Co-fonde en 2012, Dog Food en duo avec le vibraphoniste David Fourdrinoy.

Musicien actif sur la création contemporaine au travers des ensembles ou en solo, il échange, rencontre et travaille avec les compositeurs de son temps, Pierre Jodlowski, Benjamin De La Fuente, Francesco Filidei, Benoit Montambault, David Coubes…aussi sur la musique de Jean-Sébastien Bach: les Variations Goldberg (label Skarbo) par l’Ensemble TaCTuS et Jean Geoffroy ou BACH au marimba (label Naïve) avec le Trio SR9.  En 2010, il découvre la danse contemporaine, un langage nouveau, inspirant. Il travaille en 2011 avec la chorégraphe Sandrine Maisonneuve, puis en 2012 avec Yuval Pick pour « NO PLAY HERO». En 2013, il fait partie de la création de la Cie Léda/ Maud Le Pladec, « DEMOCRACY ». En 2012, il co-fonde le Collectif A/R avec les danseurs Thomas Demay et Julia Moncla avec qui il crée « États des Lieux» et « L’Homme de la rue » et dirige en 2016 sa première recherche chorégraphique « h o m e » (création 2017).

Nicolas Cousin a débuté le piano ainsi que la percussion au conservatoire d’Angers avec notamment Fabrice Marandola et Jean Fessard. Il poursuit ses études avec Franço Desforges et Emmanuel Curt avant d’intégrer le CNSM de Lyon dans la classe de Jean Geoffroy et Henri-Charles Caget où il a obtenu son master avec la mention Très Bien à L’unanimité en 2013.

Il a remporté avec le trio SR9, dont il est co-fondateur, le 1er prix, le prix de la pièce imposée et le prix du public au Concours International de Percussion du Luxembourg en 2012.  L’activité de l’ensemble l’a amené à jouer plus d’une centaines de concerts en France et à l’Etranger (USA, en Allemagne, Belgique, Luxembourg et Pays-Bas…) Leur premier CD “Bach au Marimba” est sorti en octobre 2015 chez Naïve.

Passionné d’orchestre, il a remporté la bourse « Aïda » à l’Orchestre du Capitole de Toulouse et se produit régulièrement à l’Orchestre National de France, l’Orchestre National de Lyon, à l’Opéra de Lyon, à l’Orchestre National des pays de la Loire, à l’European Camerata, à l’Opéra de Saint Etienne et à l’Opéra de Limoges. Il a participé aux sessions 2010 et 2011 de l’Orchestre Français des Jeunes.

Il était en tournée au Japon en juin 2016 avec l’Orchestre National de Lyon. Depuis 2011, il fait partie de la compagnie Kalhua avec Matthieu Benigno et Alexandre Esperet dans le spectacle pluridisciplinaire “Black Box”.

Il a aussi constitué un duo de marimba et piano avec Hélène Desmoulin, proposant ainsi des transcriptions et arrangements d’oeuvres classiques.

Ses projets l’ont amené à se produire avec la compagnie de danse O Vertigo au Festival de Danse et des Arts multiples de Marseille (Drumming de Steve Reich) ainsi que dans le film Noces de Philippe Béziat, qui raconte la collaboration de Stravinsky et Ramuz (2012).

Alexandre ESPERET

Formé aux conservatoires d’Avignon, de Créteil puis au CNSMD de Lyon, dans la classe de Jean Geoffroy, Alexandre obtient son master de percussions mention Très Bien en 2014. Durant ces années de formation, il est lauréat de plusieurs concours internationaux : 1er prix du Concours de Marimba de Cannes en 2008 ; Prix du public et Prix du Dr. Glatt en finale du Concours International de Genève en 2009 ; 1er prix, Prix du Public et Prix de la presse au concours Tromp Percussion Eindhoven en 2012.

Sa curiosité l’amène à rencontrer d’autres univers artistiques comme le théâtre et la danse. En point d’orgue, sa collaboration avec la Compagnie Arcosm qui le conduit à jouer, entre 2011 et 2014, plus d’une centaine de représentations du spectacle de danse-théâtre-musical Traverse dans des festivals du monde entier (Europe, USA, Japon).

En 2010, il crée avec son ami Matthieu Benigno la compagnie de théâtre musical Kahlua. Ensemble ils écrivent un spectacle jeune public, Black Box, ainsi qu’une pièce intitulée Ceci n’est pas une balle, éditée aux Éditions Alfonce et jouée aujourd’hui dans plus de 20 pays différents.

Depuis 2016, il est membre des Percussions de Strasbourg, avec qui il effectue notamment la reprise des Pléiades de Xenakis, en collaboration avec Alban Richard et le CCN de Caen. Alexandre Esperet se produit régulièrement en solo dans le monde entier (USA, Canada, Brésil, Japon, Chine, Corée du Sud, Russie, Royaume-Uni, Pays-Bas, Belgique, Suisse, Italie, Slovaquie, Lituanie, Géorgie) lors de récitals ou de collaborations avec des ensembles tels que l’Ensemble Intercontemporain, SO Percussion, Shlagwerk Den Haag, l’Ensemble Contrechamps, Asko Schoenberg Ensemble, le Britten Sinfonia.

Musicien passionné, il partage son expérience lors de masterclasses et de clinic-concerts, notamment au Boston Conservatory, à l’Université Mc Gill de Montréal, à l’EMESP de Sao Paulo ou encore à l’Université de Kawasaki. Il est professeur invité au Conservatoire Royal de La Haye aux Pays Bas en 2015

Fondé en 2010 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe de Jean GEOFFROY et Henri-Charles CAGET, le Trio SR9 est constitué d’ Alexandre ESPERET, Nicolas COUSIN et Paul CHANGARNIER.  Cette formation a obtenu le Premier Prix du Concours International en Trio du Luxembourg 2012, ainsi que les Prix du Public et d’interprétation Lalux lors de ce même concours.  Il est également lauréat du concours européen Musique d’Ensemble de la FNAPEC 2012 et de la Fondation Banque Populaire depuis 2016.

Le Trio SR9 s’est fait une spécialité de concerts à trois marimbas avec lesquels il transcrit un répertoire de grands compositeurs. Cette formation participe également activement à l’évolution du répertoire contemporain des percussions par l’interprétation et par la commande d’oeuvres à de jeunes compositeurs (François Tashdjian, Florent Caron-Darras, Balint Karosi).

Ils collaborent avec des artistes de tout horizon et explorent d’autres champs artistiques tels que la danse et le théâtre, qu’ils croisent à travers des créations interdisciplinaires.

Lors de l’édition 2015 des Journées GRAME de Lyon, le Trio SR9 créé son premier spectacle, MACHINE(s), avec les compositeurs Pierre Jodlowski et Benoit Montambault. La même année, il monte C O R P O R E L S, performance réunissant différentes écritures contemporaines autour du mouvement. Ils élaborent actuellement leur prochain spectacle (création automne 2018).

En octobre 2015, le Trio SR9 sort son premier CD “BACH au marimba”  sous le label Naïve. Il s’est également produit lors de plusieurs émissions sur France Culture, Inter et France Musique au “Carrefour de Lodéon” ou sur “Génération Jeunes Interprètes” et récemment sur France 2 dans la nouvelle émission de Jean-François Zygel.

Le Trio SR9 s’est produit plus d’une centaine de fois notamment à l’Institute of Contemporary Art de Boston (USA), au Theaterhaus de Stuttgart (D), au MIM de Bruxelles (B), au Muziekgebouw d’Eindhoven (NL), au Drumworld Festival de Thorn (NL), au Festival de la Chaise-Dieu, à l’Opéra de Lyon, à la Maison de la Radio de Paris, à la Chapelle de la Trinité de Lyon dans le Cycle “Les Grands Concerts”, au Festival “C’est pas classique” de Nice...

Le Trio SR9 donne régulièrement des master classes, notamment au Boston Conservatory, à la Juillard School, à la New York University, Conservatoire de Reims…

L’ensemble est sponsorisé  par ADAMS percussion et RESTA-JAY percussions. Il est soutenu par la SPEDIDAM, le Bureau Export, L’Institut Français et la Ville de Lyon.