Lundi 17 et mardi 18 février 2020 à 20h20

Le Consort

Théotime Langlois de Swarte • violon

Sophie de Bardonnèche • violon

Louise Pierrard • viole de gambre

Justin Taylor • clavecin

Opus 1

Intégrale des sonates en trio de Jean-François Dandrieu

Le Consort, ensemble de musique de chambre unique en son genre, réunit quatre jeunes musiciens qui interprètent avec enthousiasme, sincérité et modernité le répertoire de la sonate en trio. De Corelli à Vivaldi, de Purcell à Couperin, le dialogue entre les deux violons et la basse continue déploie une richesse de contrastes entre vocalité, sensualité et virtuosité. Le Consort s’empare de ce genre, quintessence de la musique de chambre baroque, et l’interprète avec un langage personnel, dynamique et coloré. La saison prochaine, Le Consort sera en résidence à la Banque de France ainsi qu'à l’Abbaye de Royaumont.

En juin 2017, Le Consort remporte le Premier Prix et le Prix du Public lors du Concours International de Musique Ancienne du Val de Loire, présidé par William Christie. L'ensemble s'est produit à Paris (Salle Cortot, Auditorium du Louvre...), à l’Opéra de Dijon, au Festival de Pâques de Deauville, à l’Arsenal de Metz, au MA Festival Brugge (BE), au Festival de Sablé, à la Fondation Pau Casals (ES), à Anvers deSingel (BE), ou encore au Festival Misteria Paschalia à Cracovie (PL)… On a également pu entendre l’ensemble dans de nombreuses émissions sur France 3, France Musique et Radio Classique. L’ensemble est en résidence à la Fondation Singer-Polignac à Paris.

Dès leurs débuts, les musiciens du Consort ont un véritable coup de foudre pour les sonates inédites de Jean-François Dandrieu, qui offrent une variété de sentiments hors du commun. Le disque Opus 1 (Diapason d’or de l'année 2019) en livre une intégrale. Le Consort se plaît également à défendre le répertoire vocal en collaborant très étroitement avec la mezzo-soprano Eva Zaïcik. Ils ont enregistré un programme de cantates françaises, Venez chère ombre, paru en janvier 2019 chez Alpha Classics et unanimement salué par la critique (CHOC Classica, Choix de France Musique, Télérama, Libération, Figaro...). Un troisième enregistrement est à compter parmi leur discographie : 7 Particules (B records, novembre 2018), qui présente des œuvres de Vivaldi, Händel et Telemann, ainsi qu'une création du compositeur David Chalmin.

INFORMATIONS PRATIQUES

 

Tarif unique 11€

Gratuit pour les enfants de moins de 15 ans

Règlement sur place

Attention, pas de CB !

 

Réservation indispensable

par mail de préférence :

resa@lacourroie.org

ou par téléphone : 04 90 32 11 41

Placement libre

Durée du concert max 1h30, sans entracte

 

Soupe, desserts et boissons vous sont proposés

à partir de 19h15 et à l’issue du concert

Boissons : 1€

Soupe : 3€

Desserts : 2€

Pourquoi OPUS 1 ?

 

Opus désigne en latin un ouvrage, une œuvre. C’est sous ce nom - Premier œuvre - que Jean-François Dandrieu publie ses sonates en trio en 1705. Ayant déjà écrit pour lui-même des pièces de clavecin, ses sonates sont les premières qu'il décide de livrer à la postérité, les considérant donc probablement avec fierté. Dandrieu avait vingt-trois ans lorsqu’il les publia. Par une heureuse coïncidence, c'est aussi l’âge que nous avions quand nous nous sommes rencontrés pour la première fois et avons joué ces sonates lors de notre première répétition !